Déblocage PERCO : en capital ou en rente ?

Sommaire

Le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO) est un moyen d’épargne au sein de l’entreprise permettant de se constituer un complément de retraite.

À noter : la loi Pacte (loi n° 2019-486 du 22 mai 2019) a créé un nouveau produit d'épargne retraite : le PER (plan d'épargne retraite). Il remplace le PERP, le PERCO, le PERE (« article 83 ») et les contrats Madelin depuis le 1er octobre 2019. Le PERCO n'est plus commercialisé depuis le 1er octobre 2020. Il peut continuer à être alimenté par les épargnants ou bien être transformé en PER.

Formes de déblocage du PERCO

On peut le débloquer dans des cas de figure bien précis :

  • en principe, au moment du départ à la retraite ;
  • mais aussi dans certains cas particuliers : achat de la résidence principale, décès, surendettement, etc.

Lire l'article

Une fois arrivé à la retraite, vous avez le choix entre 2 sorties possibles de votre PERCO :

  • en capital : c’est-à-dire que vous touchez l’intégralité de la somme disponible sur le PERCO en une seule fois ;
  • en rente : vous touchez tous les mois ou trimestre un pourcentage de la somme du PERCO et ce, jusqu’à votre décès.

Bon à savoir : vous pouvez également choisir une solution alternative consistant à sortir une grosse somme en une fois (partie du capital) et demander le versement d’une rente périodique pour le reste de la somme. Ce cas de figure n’est possible que si votre rente peut être de minimum 100 € par mois.

À noter : depuis le 1er juillet 2021 (arrêté du 7 juin 2021), le seuil de rachat des petites rentes des contrats d’assurance retraite supplémentaire a été rehaussé. Il est passé à 100 € par mois. Une sortie en capital peut donc être proposée si la rente viagère est inférieure à 100 € par mois (au lieu de 40 € par mois auparavant).

Alors comment choisir entre la sortie en capital et la sortie en rentes ?

Fiscalité de la sortie en capital et de la sortie en rentes

La fiscalité appliquée à ces 2 types de sorties peut vous aider à prendre la meilleure décision. Pour une sortie en rentes, la fiscalité applicable est la suivante :

  • Les sommes perçues sont soumises à l’impôt sur le revenu.
  • Cela dit, il y a un abattement prévu selon l’âge que vous aviez au moment où vous avez liquidé ce plan d’épargne :
    • de 30 % si vous aviez moins de 50 ans ;
    • de 50 % si vous aviez entre 50 et 59 ans ;
    • de 60 % si vous aviez entre 60 et 69 ans ;
    • de 70 % si vous aviez plus de 70 ans.

En revanche, en ce qui concerne la sortie des fond du PERCO en capital, la somme touchée n’est pas assujettie à l’impôt sur le revenu. Cette solution peut donc s’avérer très intéressante, dans la mesure où vous vous sentez capable de gérer intelligemment une très grosse somme d’argent tout au long de votre retraite.

À noter : gardez en tête que si vous avez choisi une sortie par rentes, à votre décès, le reste du capital de votre PERCO n’entre pas dans la succession à vos héritiers.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider